Georges Faget-Bénard
Peintre graphiste



" Dormeur 3 "

Huile et feuilles d'or sur toile
81 x 60 cm

2005

J'ai toujours eu deux vies. Une nocturne, une diurne. Elles ont la même importance et se complètent. Au début, les deux étaient difficiles car elles se chevauchaient. Une partie de "moi" était restée en 1942, dans le choc de la guerre; tandis que l'autre dans les années 50 envahissait un bébé puis un jeune enfant qui se débattait dans de l'impossible. Puis j'ai pu faire doucement la différence entre la nuit et le jour. Enfin est venue la paix. J'ai compris qu'on contient bien plus qu'on ne croit et que la voix nocturne est a entendre. Elle chante très bien. Elle raconte en douceur qu'il faut aller plus loin que les contradictions, plus loin que la nuit et plus haut que le jour....