Georges Faget-Bénard
Peintre graphiste

Paris l'intemorel'Paris l'intemporel"
à la galerie Mouvances, Sylvie Autef

...et Pascal au centre Culturel de Puteaux.

Pascal Poitoux

Villiers

Palais peinture


Ho mon watteau !!!


2009
Mars 2009 : Expo "Paris l'intemporel" à la Galerie Mouvances, place des Vosges. Très bel article dans "Univers des Arts".

Galerie Thuillier
Tandis que les élèves sont chez Thuillier.

 

 

 

 


Je trouve beaucoup plus de satisfactions à enseigner qu'à "faire le peintre". Je n'ai aucun sens commercial. Cette dernière exposition me le prouve une fois de plus. Elle a eu du succès, certes, mais l'énergie qu'il faut déployer en politique ne me convient pas du tout. Je ne sais pas me vendre. je ne vois pas pourquoi je le ferais. Soit je suis reconnu pour ce que je fais, soit je ne le suis pas. Et je ne me plierais pas aux lois du "marché". J'en conclus donc que je suis bien meilleur dans une relation humaine que dans une relation commerciale. J'aime mieux servir que me servir. Ce sera là probablement mon dernier mot de peintre "professionnel".

 

Cependant, en Juin 2007, j'ai découvert dans les métaverses (mondes virtuels), un lieu privilégié, dont le principal est Second Life. J'y découvre un univers inédit, très proche de mon espace mental. Puisque la culture est par essence virtuelle, J'apprends à construire en 3D (il y a des écoles sur place) et je crée immédiatement une galerie pour y exposer les élèves. Ils peuvent ainsi montrer leurs oeuvres au monde entier ! (En tous cas à leurs enfants et petits enfants. mdr)

 

 


24 avril : Voyage à Lille. Enquète sur Watteau (Ho mon Watteau). Puis mise en ligne du reportage.

5 mai : A Lyon pour y rencontrer les nouveaux propriétaires de Paris 1900, sur Second Life, dans le cadre des évènements culturels qui s'y préparent. Il s'agit de tout reconstruire et bien des parties m'intéressent. J'ai l'idée de reconstruire Montmartre, mais outre qu'il existe déjà sur SL (disparu aujourd'hui en 2013), je manque de place. On abandonne.

Halles et Moulin

 

DuchesseChantilly

Latour
Lumières et éclairages (Reportage à venir)

Paris 1900

Janmot
Louis Janmot : Le poème de l'âme

2010
Second Life : Laissé par son propriétaire, Paris 1900 change d'équipe. Il est en reconstruction. Il existait depuis 2005, dans un enssemble nommé Liberta. Il est repris par Patrick et Béatrice, établis à Lyon. Je construis d'abord le Moulin de la Galette où s'installe le Musée de Montmartre (dont je suis adhérent réel) et une galerie d'oeuvres de Jean Beraud et Edouard Cortes. Puis je m'attaque à Maxim's, avec une expo de photos sur Paris à la Belle époque. Puis c'est le Collège des Quatre Nations, avec l'Académie Française. Plusieurs mois de travail pour fabriquer des textures réalistes à partir de photographies. J'imagine l'anniversaire des inondations 1910 : un chemin de planches parsemé de panneaux sur le sujet, des photos et les terrains virtuels noyés. Ensuite je construis le Théâtre Sarah Bernhardt. Puis l'Université de Saint Leo (Folride) commande la Closerie des Lilas, pour y donner des condérences sur Hemmingway. Entre temps, j'y rencontre le groupe Edunation, extension de l'unesco, qui promeut l'enseignement virtuel. Ce nouveau monde n'excite prodigieusement.

 

Retour dans le monde matériel : le 29 janvier nous allons à chantilly pour y voir le portrait de la Duchesse de Chartres, Par Joseph Duplessis. Le travail de la soie y est incroyable.On décide de la découper en tranches, chacun s'occupant de son "morceau". L'expo aura lieu en juin.

 

 

Le 7 et le 14 mai, voyage à Lille, pour bien comprendre la différence d'intention entre la lumière et l'éclairage.

 

 

 

Retour à Lyon le 2 juillet, pour retrouver Patrick et Béatrice (Alias Netpat et Dame), propriétaire de Paris 1900. On décide de la suite des constructions.

 

 


Par hasard - mais le hasard est mon guide préféré - Je découvre l'Oeuvre de Louis Janmot. C'est un choc Il justifiera trois voyages avec les élèves les 8 et 15 octobre et 12 novembre et devient une source de réflection infinie. Je pense à la phrase de Shakespeare :"Si un seul d'entre vous comprend ce que j'ai écrit. Je l'ai écrit pour lui".

 


Bruxelles Puis c'est Bruxelles et Namur, pour voir ce qui s'y cache...

Notre-Dame de Paris

Galerie des Machines

Philipo Lippi

Dupleix

2011
Second Life : A partir du plan au sol, je reconstruis Notre-Dame de Paris (un peu racourcie par manque de place) en deux mois, avec 300 photos qui serviront de textures réalistes. Un plaisir absolu que de pouvoir entrer dans le détail de cette architecture magnifique. On a détruit l'académie Française (personne n'y venait, ça en dit long...!).


J'installe mon nouvel espace d'expositions dans une reproduction de la Galerie des Machines de l'exposition universelle de 1889, sur 16 000m2.

On y crée la Troupe du Jardin de Paris pour y produire un premier show en relation avec Edunation qui projette d'y faire venir ses étudiants pour leur apprendre le Français agréablement. Le premier spectacle s'inspire des Mille et une nuits, prétexte à expliquer l'inanité du racisme étant donné que tous les humains viennent de même souche..
Il a un succès immédiat très probant, car si il existe des spectacles de danse sur SL, aucun n'est construit autour d'une histoire des civilisations. Ou d'une histoire tout court ... Il est joué une fois par mois depuis deux ans maintenant.

Invité à Rome au printemps, je prends Filippo Lippi en pleine face. Cela n'empèche nullement de retourner trois fois à Nancy avec les élèves, pour admirer Émile Friant et toutes les merveilles Art nouveau.

Juillet, août, septembre (réel) : Travaux dans le nouvel atelier 22 place Dupleix, 15e arrondissement. Dans le même temps, Je commence la préparation du voyage à Florence pour une intervention sur les Medicis. C'est absolument passionnant.


Octobre : Ouverture de l'atelier Dupleix. Et création de l'association.
Voir sur FaceBook

 

La Closerie

2012
Second Life : "Les Mille et une nuits" se jouent en français et en anglais une fois par mois. Le stream part de chez moi. Nous conduisons le spectacle par skype, pour les changements de décors et de costumes, l'ouverture et la fermeture du rideau. Comme deux créateurs se sont lancés dans la construction des catacombes et des égouts parisiens, j'écris l'histoire de Charles-Axel Guillaumot, quasi inconnu, qui a sauvé la moitié de Paris en confortant les sous-sol. Je passe un bon mois à calculer le déplacement d'une péniche scriptée, trouver les musiques, les remixer et enregistrer les textes. Le succes est tel que je pense à un autre spectacle aussitôt. La supériorité du virtuel est évidente. J'imagine un "ShowGirls" basé sur les origines des revues qui furent l'écrin magnifique de Mistinguett ou Joséphine Baker, revues propulsées dans le monde par Monsieur Ziegfield.

Le titien et le tichat

2013
Dans le virtuel, nul besoin d'un producteur ! Je peux presque tout faire moi même. .
Dans le même temps, les 850 ans de Notre-Dame de Paris approchent. Et comme la cathédrale est disponible, autant y faire un spectacle. Je commence donc à écrire le texte, puis l'enregister, à trouver les musiques adéquates et imaginer un parcours aerien d'un nuage mû par un script, avec 7 arrets de danse dans divers points de l'ouvrage. Une manière extraordinairement ludique d'appendre les choses !!!

A l'Atelier, on s'amuse avec les "Portraits de cours". Il s'agit de mettre chacun dans un costume d'époque qui lui convient. Cela permet, entre autres, de travailler les tissus et les textures en suivant les Maîtres (Connus et inconnus).

  2014
 

2015

  2016
  2017
  2018
  2019

2020....



...et pourquoi pas plus ?